Bénéficiez d’un Pack Electro Bosch et 500€ de remise sur votre cuisine !
Maisons certifiées
réglementation thermique 2012
Contrat de construction sécurisant et garanties constructeur incluses
Réception de votre maison
clés en main dans les meilleurs délais

Isolation thermique, phonique, les techniques

isolation thermique phonique maison crea concept
03/04/2018

Il est loin le temps où, pour l’isolation de sa maison neuve, on avait seulement le choix entre la laine de verre et la laine de roche ! Désormais, en lien avec la RT 2012 (réglementation thermique 2012) les matériaux et les techniques se sont multipliés. Les performances en termes de protection thermique et d’isolation phonique se sont améliorées et une attention toujours plus grande est apportée à la nocivité des composants utilisés. Les experts Créa Concept font le point pour vous aider à prendre les bonnes décisions. 

 

  1. Isolation thermique : quelles sont les techniques les plus efficaces ?

C’est un fait avéré que la déperdition d’énergie dans une maison non ou mal isolée est plus importante par les murs, à la jonction du plancher, et de la toiture avec les parois : jusqu’à 30 % de la chaleur s’échappe sur ces zones-là, bien plus que par les huisseries. Une bonne isolation thermique passe donc par une étanchéité absolue de la maison au niveau du plancher, du toit et des parois. Et il y a aujourd’hui l’embarras du choix des matériaux : bois, liège, paille, lin, chanvre, plumes d’oie, laine de mouton, cellulose, laine de coton, chaux… Ces nouveaux isolants sont biosourcés, c’est-à-dire qu’ils sont issus de sources renouvelables. S’ils contiennent des additifs, ils sont toutefois moins nocifs pour la santé des occupants de la maison que les matériaux isolants issus de l’industrie pétrochimique. Pour les toitures et les murs, il peut s’agir d’une isolation intérieure : par pose de panneaux, par isolation maçonnée ou par isolation en vrac maintenue par des panneaux de parement. Cependant, en construction, l’isolation extérieure est préférable car elle assure une meilleure étanchéité. Les techniques sont diverses : par enduit isolant, par bardage, par panneaux enduits. Il faut que l’isolation évite l’entrée d’air extérieur dans la maison – les fameux « ponts thermiques » –, qui est source d’inconfort, notamment l’hiver.

 

  1. Isolation phonique : quels matériaux choisir ?

Si votre principale préoccupation est l’isolation phonique, les techniques et les matériaux ne seront pas les mêmes que pour l’isolation thermique. Pour une bonne isolation acoustique, il convient de privilégier des matériaux rigides et de forte densité. Le bois est par exemple un bon compromis entre isolation phonique et isolation thermique. Si vous cherchez à vous protéger des bruits extérieurs, la première chose à faire est de choisir des équipements performants pour vos ouvertures. Tout d’abord, il faut installer du double vitrage, ou du vitrage à isolation renforcée (VIR, aussi nommé double vitrage à faible émissivité) ou encore du triple vitrage. Pour la structure des portes et fenêtres, il est préférable d’opter pour le PVC ou le bois, qui démontrent de meilleures performances en terme d’isolation acoustique que l’aluminium. Il ne faut pas négliger la ventilation même si vous souhaitez vous couper des nuisances sonores de la rue. Celle-ci vous préservera du risque d’empoisonnement au monoxyde de carbone, assurera un renouvellement de l’air et évitera la condensation, source de moisissures et de dégradation de la maison. Et une fois que votre maison sera votre havre de paix bien isolé du froid, de la chaleur et du bruit, vous n’avez plus qu’à l’isoler des regards en choisissant votre clôture !

 

Vous avez un projet de construction ? N'hésitez pas à consultez nos modèles de maison et à nous contacter !

4.05 / 5
55 avis clients Créa Concept